tous unis pour la nuit
Actualités

Les responsables de boîtes de nuit manifestent pour rouvrir leurs portes et sauver les nuits

Les participants tiennent une banderole sur laquelle on peut lire « Unite for the Night » lors d’une manifestation appelant à la réouverture des clubs et des discothèques à Paris, France, le 12 juillet 2020.

Les employés d’une boîte de nuit et d’une discothèque ont protesté auprès du gouvernement dans la capitale française, Paris, le 12 juillet dernier, pour demander l’autorisation de rouvrir leur commerce. Ils affirment que de nombreux clubs et discothèques risquent de fermer s’ils continuent à fermer par mesure de prévention de la propagation du coronavirus.

Je suis DJ pour réouvrir les boites de nuit de Paris
Une femme porte un masque sur lequel on peut lire « Je suis DJ » alors qu’elle participe à une manifestation appelant à la réouverture des clubs et des discothèques à Paris, France, le 12 juillet 2020.

Une grande partie de la vie en France est revenue à la normale depuis le début de la fermeture, mais pour l’instant, le gouvernement demande que les clubs et les discothèques restent fermés.

Des employés protestent pour la réouverture de clubs et de discothèques à Paris, France, le 12 juillet 2020.
Les employés de l’AFP protestent pour la réouverture des clubs et discothèques à Paris, France, le 12 juillet 2020.

Environ 200 employés de clubs et de discothèques se sont rassemblés devant le ministère de la Santé dans le centre de Paris pour protester avec des slogans tels que « Unite for the Night » et « Save the Night City ».

La moitié des 1 600 clubs et discothèques du pays pourraient être obligés de fermer leurs portes s’ils ne sont pas autorisés à rouvrir d’ici septembre de cette année, selon un responsable de discothèque de Normandie, dans le nord de la France.

Les experts qui connaissent bien le secteur affirment qu’il serait bien préférable de rouvrir les clubs dans le cadre d’une réglementation stricte plutôt que d’organiser des fêtes en plein air qui ne respectent guère la distance sociale récemment signalée dans toute la France.

Un cracheur de feu effectue un exercice de cracheur de feu lors d’une manifestation appelant à la réouverture des clubs et des discothèques à Paris, France, le 12 juillet 2020.
même cracheur de feu 🙂
Impressionnant ce cracheur de feu 🙂
Il doit avoir chaud à force
heureusement qu’il est torse-nu 🙂

Le gouvernement, quant à lui, affirme que les clubs pourraient devenir un centre de propagation de la maladie, étant donné la situation dans d’autres pays. La situation pour le moment est bloquée.