Interviews

Le Camion Bazar, un grain de folie qui rythme la fête en France

Les joyeux drilles du Camion Bazar seront de passage le 7 juillet prochain à La Clairière, dans l’ouest parisien. L’occasion de dresser le portrait de ce couple fêtard et atypique qui fait de plus en plus parler de lui.

Benedetta et Romain Play ont mis au point un concept atypique, mêlant rythmes groovys et scénographies toujours surprenantes, le tout à bord d’un camion qui a déjà arpenté pas mal de clubs et de festivals. On a ainsi vu récemment le Camion Bazar aux Nuits Sonores, à la Concrete ou encore à l’IBOAT.

Aux origines du Camion Bazar

Le Camion Bazar se balade de fêtes en soirées depuis déjà quelques années. « Quand on n’est pas connus, les organisateurs ne savent pas à quoi s’attendre. Ils comprennent vaguement le concept, voire pas du tout, donc ils sont frileux. Ça a mis un peu de temps, mais bon ça a pris relativement vite. » affirme Benedetta. « Les mecs de Cocobeach nous ont « acceptés » les premiers, puis on a eu des dates rapidement avec Otto10 et d’autres. On avait déjà un réseau (Romain était dj depuis un moment et moi je sortais partout) qui a servi et on l’a agrandi rapidement, forcément ça crée des liens de faire n’importe quoi tous ensemble. ».

Vinyles, platines et sets endiablés

C’est Romain Play qui se charge des platines, délivrant des performances mêlant dj sets et lives. Il mixe en effet ses vinyles tout en jouant avec des drum pads et d’autres instruments par dessus. Benedetta précise : « Romain prépare ses disques à l’avance, forcément il faut bien choisir, car on ne peut pas tout emmener. Il prépare surtout ses drumpads, il télécharge des samples et écrit des notes pour aller sur certains morceaux. Mais évidemment c’est de l’improvisation selon l’ambiance dans le club ou le festival, les gens, l’heure, etc. »

Les sets délivrés par Romain Play sont composés de sonorités multiples. « On a des influences de partout, tous les deux, chacun de notre côté on écoutait du rock psyché, du métal, du hardrock, du reggae, des ovnis italo-disco, des bandes sonores de films, de la variété de tous les pays, des balades intemporelles… »

Une identité visuelle forte

Le Camion Bazar, ce n’est pas seulement de la musique, mais aussi une scénographie qui participe pleinement à l’ambiance des performances. La déco est éclectique, faite d’objets récupérés à droite à gauche, et permet au projet de se démarquer des autres collectifs actuels. « On fait beaucoup de récupération, déchetterie, greniers, caves, brocantes de 9e main, Emmaüs… On a déjà récupéré des tissus, des chutes et des fringues que même Emmaüs ne voulait pas. On est l’étape juste avant la poubelle. Ensuite on retravaille les objets, on découpe, on casse, on scie, on assemble, on peint, on visse et le tour est joué ! J’adore faire ça, on peut rajouter « éco-responsable » sur notre plaquette de présentation. »

Le Camion Bazar s’impose de plus en plus comme un incontournable de la scène nocturne française, Benedetta et Romain Play accueillant régulièrement des performeurs et de jeunes djs pour les accompagner lors de leurs prestations. Formant peu à peu une bande gravitant autour du projet, Benedetta assure que « dès qu’ils produisent, on lance le label ! » On la prend au mot et on attend les futurs projets du Camion Bazar avec impatience. En attendant, on peut les retrouver dès le 7 juillet à La Clairière pour une soirée qui s’annonce déjà endiablée.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

Soirées Électroniques utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer