Magazine

Live Report : Ville éphémère, techno et joie de vivre au Marvellous Island Festival

Le beau temps n’était pas au rendez-vous, mais ça n’a pas empêché plus de 20 000 festivaliers à venir profiter des sets de Maya Jane Coles, Sinners ou encore Charlotte De Witte les 6 et 7 mai derniers pour la cinquième édition du Marvellous Island Festival.

Pendant deux jours, de la techno, de la house et bon nombre de leurs dérivés ont résonné autour du lac de Torcy comme chaque année depuis maintenant 5 ans. Pour cette édition 2017, l’affiche était prometteuse malgré une météo capricieuse. On s’est régalé devant bon nombre de sets, comme ceux de Sinners ou d’Agoria, mais c’est assurément les figures féminines qui ont dominé le week-end, à l’image d’Amélie Lens ou Maya Jane Coles. On peut remercier le festival d’assurer ainsi une certaine parité dans sa programmation.

Un samedi pluvieux mais dansant

Le samedi était pluvieux, mais ça ne nous a pas empêché d’apprécier les morceaux gorgés de soleil de Cézaire en début de soirée sur la petite scène Hippie Stage. Les têtes d’affiche Kölsch et Michael Mayer se sont ensuite enchainés sur la scène principale, la Beach Stage, avant que ne débarque Maya Jane Coles qui nous a gratifié d’un set house magnifique, rempli de titres géniaux et de classiques comme le célèbre Pump Up The Jam de Technotronic, qui a ravi les milliers de spectateurs présents.

Pour accueillir Anna, Marc Houle ou encore Oliver Huntemann toute la nuit malgré la pluie, les organisateurs ont pris l’initiative de couvrir d’une tente la Digital Stage. Une idée plutôt agréable pour nos vêtements même si la pluie n’était finalement pas si forte, l’endroit s’est donc transformé en sauna géant dans lequel le public n’avait pas toujours la place de bouger. En effet, le nombre de festivaliers était parfois trop important pour que tout le monde arrive à tenir sous la tente. Mais en fin de compte, les kicks claquaient et tout le monde voulait en profiter en appréciant la scénographie qui était, comme chaque année, très soignée et composée de cubes lumineux empilés épousant à merveille la musique.

Un deuxième jour en apothéose

Il faut avouer qu’on attendait beaucoup de monde le dimanche 7 mai. Les hostilités ont commencé très tôt avec Alan Fitzpatrick dès 18 heures. Puis c’était au tour du très attendu duo Sinners, composé de N’To et Joachim Pastor, de venir délivrer une belle performance sous la nuit tombante du lac de Torcy. Agoria a ensuite pris les platines pour délivrer un set énergique de 22h à minuit.

© Maxime Chermat

© Maxime Chermat

On s’en était à peine remis que, les jambes engourdies, il était temps de se diriger sur l’autre scène pour voir jouer la très talentueuse Amélie Lens (malheureusement, son set fût gâché par un festivalier ayant eu la bonne idée de vider une bombe lacrymogène dans la foule entrainant l’évacuation de la tente). Vers 1 heure du matin, Charlotte De Witte est arrivée sur scène pour lâcher un set de techno puissant et jouissif avant de laisser place à l’Allemand Stephan Bodzin pour conclure la week-end en beauté, malgré la fatigue commençant à sérieusement monter.

Cette cinquième édition du Marvellous Island Festival a bien tenu ses promesses malgré un temps capricieux. On a assisté à plusieurs sets géniaux dont Maya Jane Coles et Charlotte De Witte qui ont marqué le week-end. L’atmosphère des éditions précédentes était au rendez-vous sur la plage de Torcy, malgré quelques gouttes (et les élections), les festivaliers et les artistes ont diffusé des ondes positives. Tout cela nous donne déjà hâte de voir ce que l’organisation nous réserve pour l’année prochaine.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer