Live Reports

Live Report : Nathan Fake a sublimé le Café de la Danse

Quelques semaines après la sortie de son album Providence, Nathan Fake était en live au Café de la Danse à Paris le 28 avril dernier pour une prestation sobre et efficace accompagnée de magnifiques visuels.

Les premières notes ont retenti vers 20 heures avec l’arrivée sur scène d’Apollo Noir pour une première partie parfaitement maitrisée. Le jeune producteur français a ainsi déployé ses textures à la fois planantes et déstructurées sous une douce lumière verte captivante.

Un début de live marqué par le dernier album

Nathan Fake a commencé son live en alignant les morceaux de son dernier album. Ainsi le morceau qui a donné son titre à l’album, Providence démarre les hostilités, avant que ne viennent résonner les sonorités puissantes de HoursDaysMonthsSeasons ou encore DEGREELESSNESS. Les synthétiseurs saturés des derniers titres de Fake sont assez impressionnants à écouter en live, leur ampleur faisant entrer le public dans un univers assez unique aux sonorités recherchées : pas de kick binaire pour faire danser le public en rythme, des mélodies parfois dissonantes qui surprennent.

Techno et visuels captivants

La deuxième partie du live était résolument axée sur les morceaux plus technos de Fake. Il joue ainsi ses morceaux les plus connus comme The Sky Was Pink, très efficace, ou encore Outhouse. Le public est alors définitivement conquis, le producteur enflamme totalement la salle parisienne, sans même lancer un mot au public durant sa prestation et en le regardant à peine. Pour accompagner sa musique en arrière plan, des formes bougent, se détruisent puis se transforment, à la fois inventives et hypnotiques, ces images assez psychédéliques font voyager et sont une réussite totale, faisant du live peut-être un peu court, un très beau moment.

Nathan Fake signe donc un live efficace et impressionnant malgré une absence presque totale d’interaction avec le public, que l’on peut déplorer. Le live est certes relativement court mains néanmoins intense. Fake reviendra jouer en France aux Nuits Sonores à Lyon le 27 mai ainsi qu’au So Good Fest le 10 juin à Canejan.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

Soirées Électroniques utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer