Écouter

David August et l’Orchestre Symphonique de Berlin

David August, le prodige Allemand de 25 ans a prouvé une fois pour toute que sa carrière musicale était à un tournant. En collaboration avec le compositeur Frieder Nagel, il a composé une symphonie électronique ahurissante d’une heure, qu’il a joué en live avec l’Orchestre Symphonique de Berlin lors d’une Boiler Room totalement inédite. 

Jeff Mills, Derrick May et bien d’autres s’étaient déjà donné le défi de mettre en valeur les ponts entre musique orchestrale et électronique, mais aucune de leurs expériences n’avait été aussi loin que celle livrée par cette nouvelle collaboration. Le compositeur et DJ allemand bien connu pour ses expérimentations diverses, a donc composé en 2015 cette merveilleuse oeuvre en 12 parties qui fut jouée en début d’année.

Si jeune et si talentueux

Impossible de déterminer le temps qu’a mis David pour composer le contenu de ce live tellement il est abouti. Chaque seconde regorge de détails captivants. Des mélodies toujours plus recherchées et soignées, des timbres de sons électroniques hypnotisants, un mariage de la musique organique et électronique qui force le respect. Nous sommes cloués sur place, comme les spectateurs, qui restent muets pendant 1 heure de show. On slalom entre les moments de calme ensorcelants où le silence est aussi important que chaque bruit et les envolées lyriques ou les synthétiseurs fous de l’allemand se mêlent aux lignes des 122 musiciens en chœur. On vit des moments de lyrisme intense (track qui commence à la 23ème minute) comme des passages plus techno et froids (54eme)… Respect total. 

Boiler Room, un projet toujours plus novateur

L’oeuvre ne tombe jamais dans la facilité, aborde une face de la musique électronique pas forcément très accessible. Les émotions se mêlent, pendant une heure, la nostalgie laisse place à l’excitation, ou l’exaltation. On est obligé d’admirer cette merveille de recherche musicale, rythmique et sensorielle. L’organisateur du live a aussi une place dans ce projet surprise, le projet Boiler Room qui au départ diffusait des DJ sets enflammés devant des audiences réduites avance et prend de l’envergure. Cette prise de risque et cette ouverture d’esprit en est la preuve.

Pour la tracklist, c’est ici et c’est du unreleased à tout-va

01. LUX
02. `VIL-LIVE
03. RÊVE
04. SHAME
05. TAKE IT ALL AND FOREVER
06. IRIS
07. PATH TO
08. THE SAVIOR
09. HUMAN
10. STATE OF WONDER
11. KARMA
12. X

On se remet un de ses remix aériens pour le plaisir

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

Soirées Électroniques utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer