Sortir

Shambhala Music Festival : une expérience musicale au Canada

Alors que la saison des festivals de l’été est déjà bien commencée, c’est au Canada que Soirées Électroniques se rendra en août pour participer au Shambhala Music Festival, à une demi heure de Nelson, en Colombie-Britannique. 

Shambhala est un festival qui a vu le jour en 1998 au Salmo River Ranch, le temps d’une journée qui proposait tout ce qu’il y avait d’art et de musique locale pour cette époque. 500 personnes étaient présentes à la première édition. Ils étaient 12500 en 2015. De fait, Shambhala est rapidement devenu l’un des incontournables de la scène électronique underground de la côte Ouest. Ce festival qui s’est d’abord fait connaitre par le bouche à oreille a vu son nombre de participant croître de façon exponentielle. Que ceux qui possèdent leur ticket d’entrée cette année en soient reconnaissant, car le festival est sold out depuis mi-avril.

Côté scènes le festival s’articule autour de six stages, aux thèmes uniques et qui sont chacune gérées par leur propre Stage Director. Chaque directeur réserve ses artistes, construit la vibe de la stage pour proposer une expérience inoubliable, années après années grâce à des pointures de la scène électronique nationale et internationale, ou des artistes coup de coeur. Et c’est vraiment de la qualité. Sûrement parce que certains de ces directeurs de scènes sont eux-mêmes DJs et producteurs, ce qui tranche avec bon nombre de festivals auquel nous avons pu participer par le passé. Enfin, ces scènes sont semi-permanentes. Leur emplacement appartient à la famille qui produit le festival, ce qui permet d’améliorer leur décoration et leur structure chaque année.

Parmi les têtes d’affiche de 2016, on retrouve Boys Noise, Excision, Getter, Gazlamp Killer, Alix Perez, Plasitician, Andy C, Roni Size, TC, Sub Focus, The Upbeats, Ephwurd, Emancipator, A Sol Mechanic et bien d’autres, moins connus du public mais tout aussi qualitatifs.

Charlotte Dobre Photography

L’édition 2015 du Shambhala

Mais Shambhala ne se concentre pas que sur la musique, l’art et la nourriture biologique et locale font partie intégrante du projet. Shambhala, c’est plus qu’un festival, il s’agit d’un esprit et d’une mouvance, qui résistent aux sirènes des grandes entreprises et autres sociétés de production mainstream qui voudraient diluer – ou s’approprier – ce concept à grand renfort de subventions faciles. Fier de ses racines roots, cet événement n’accepte aucun sponsor en provenance de grandes corporations, afin que l’ esprit communautaire prédomine sur les rentrées – faciles – d’argent.

Ainsi, du 5 au 8 août, The Salmo Ranch river va encore s’éclairer de mille et unes lumières et décorations qui font de Shambhala un joyau éphémère. Après 6 jours, le ranch reprendra ses fonctions premières. Les prairies remplaceront alors les campings et les vaches les festivaliers. Pas sûr qu’elles puissent se douter qu’à leur place durant six jours, des milliers de festivaliers vont se succéder devant les stages pour danser jusqu’aux petites heures de la nuit.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer