Magazine

Live report : Première UKF en France avec Andy C

Après avoir dévoilé le lancement de son premier festival cet été, le label UKF créait la surprise en annonçant une soirée spéciale sur le sol Français. Et pour frapper fort d’entrée, la légende de la drum&bass Andy C était invitée pour 3 heures de set au sein de la Machine du Moulin Rouge. Ce lieu historique des soirées bass music parisiennes, qui a notamment accueilli Skrillex cet hiver, retrouvait une soirée digne de ces heures de gloire. Enfin avec l’ajout des très bons The Prototypes en guest, nous n’avions qu’une envie : que la soirée commence !

UKF décidait de faire confiance au cru local en programmant Zorel à l’ouverture. Le membre des soirées Get In Step a débuté les hostilités de la plus belle des manières en proposant une drum&bass entraînante et parfaite pour se mettre en jambes, avant le tant attendu Andy C.

C’est donc dans une Machine bondée et chauffée à bloc que l’anglais débarque, accompagné de Tonn Pipper, son Mc qui le suit sur ses tournées (notamment à Glastonburry l’été dernier). Pendant plus de 3 heures, Andy C nous livre un récital de bass music, en enchaînant parfaitement les classiques de drum&bass, de Noisia à Sub Focus en passant par Pendulum. Le boss de Ram Records, très à l’aise techniquement, intègre des sonorités old school et neurofunk dans son set à coups de double voire triple drops. Infatigable, l’artiste transmet une énergie absolument délirante au public, qui rentre en transe à chacun des drops envoyés. On peut noter ici la performance du Mc, qui a su bien tenir son rôle sans trop être envahissant.

"Paris ...Moulin Rouge was unreal! Thank u 🙏" - publié sur le Facebook d'Andy C

« Paris …Moulin Rouge was unreal! Thank u 🙏 »  Publié sur le Facebook d’Andy C.

Pas facile donc pour The Prototypes d’enchainer après un tel set. Le duo originaire de Brighton, dont seule la moitié était présente ce soir-là, a su assurer en envoyant une drum&bass plus underground que son prédécesseur. En fin de set, nous n’étions pas surpris de voir le premier drop de « lights« , leur track la plus populaire, coupé avec Mr Happy de Hazard, mais la surprise fut d’autant plus folle en découvrant le deuxième drop coupé avec « Suicide Bassline VIP » de Mefjus. Avec un set globalement bien géré, The Prototypes concluent en beauté une soirée où on retiendra la prestation rayonnante d’Andy C.

Première réussie en France pour UKF, dont le retour sera forcément attendu par des milliers de droppeurs.

andy c prog 2016

Les prochaines dates d’Andy C

En tout cas Andy C, lui, a annoncé qu’il serait de retour en France pour sa tournée d’été. La date prévue est le 3 septembre, soit le même jour que le festival Inox Park : affaire à suivre.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer