Live Reports

Live Report : François Ier, un tournant musical réussi

Le lundi 9 mai, François Ier présentait à l’Utopia de Toulouse son dernier EP  « Hotel du Nord » sur le Label Haut Cinq. Qu’on se le dise, « Hotel du Nord » marque une évolution importante de l’artiste. Bien plus orienté « electronica » que ses précédents EP,  François Ier s’est livré à un impressionnant travail de composition sans pour autant complètement délaissé une base rythmique subtile et maîtrisée qui a fait sa réputation depuis l’apparition de son premier EP « 1515 ».

Morceau par morceau voici une review de son EP

  • Insomnies

Tout en restant fidèle à une atmosphère mélancolique qui lui est propre, « insomnies » traduit d’emblée la volonté de François Ier de s’orienter vers des compositions plus complexes et moins répétitives. Le track est divisé en deux parties, la deuxième laissant place à un groove plus prononcé.  Avec ses notes inattendues et dissonantes rappelant l’univers aquatique d’un François de Roubaix ,  « insomnies » évoquent les rêveries aussi belles qu’étranges d’un somnambule.

  • Aurora

Aurora est le track le plus répétitif de cet opus avec le remix « Out of Africa » de Saycet. François Ier propose ici un groove proche d’une house music apaisée, mais dans une atmosphère « ambient » témoignant de son évolution et appelant à  l’ouverture des grands espaces. L’artiste toulousain y montre un bon usage des effets sonores qui auraient facilement pu être surchargés sur ce type de track.

  • From Roubaix

C’est avec une surprise que nous découvrons la projection de la vidéo en noir et blanc « From Roubaix » réalisée en noir et blanc par… François Ier himself ! « From Roubaix » est le morceau le plus marqué electronica de cet EP. À l’instar de la vidéo mettant en scène le réveil fragile et troublant  d’une danseuse classique, le titre nous plonge dans un univers d’une grande délicatesse.  Hommage déclaré au précurseur de la musique électronique française, « From Roubaix », de par ses notes audacieuses et aériennes souligne définitivement le talent de compositeur de François Ier . Sublime et émouvant.

  • Out of Africa

« Out of Africa » est personnellement le morceau que j’ai préféré lors de la présentation de L’EP. Une basse dynamique, profonde et linéaire met en évidence un agencement de notes lumineuses fusionnant progressivement dans un tourbillon qui appelle à l’aventure.

  • Insomnies (Remix de Joy)

Sans conteste le morceau le plus groove de cet EP. François Ier a confié le remix d’Insomnies au duo Joy ! qui réussit la performance de nous livrer une interprétation plus orientée dancefloor tout en conservant la petite part de mystère qui accompagnait la version originale. Un morceau que l’on retrouvera avec plaisir dans les bons DJ Sets.

  • Out of Africa (Remix de Saycet)

Le remix de Saycet est le titre qui m’a le moins convaincu de cet EP. Interprétation puissante du titre original, elle pêche toutefois par des accords trop simples et une structure répétitive monotone sans réel intérêt.

Dans l’ensemble, le nouvel EP de François Ier est une réussite traduisant une remise en question, toujours salutaire, de l’un des piliers de la scène électronique toulousaine. Audacieux, musicalement bien plus riche que les EP antérieurs, nul doute qu’« Hotel du Nord » se prêtera volontiers à de belles performances live qui semblent désormais orienter, pour notre plus grand plaisir, l’évolution artistique de François Ier.

« Hotel du Nord » est disponible sur iTunes.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

Soirées Électroniques utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer