Écouter

Playlist : Little French Gems #2

De retour pour le deuxième épisode sur la nouvelle vague électronique française ! Si vous avez raté le premier épisode, c’est par ici.

Le principe est toujours le même : 10 tracks d’artistes qui montent, de petits bedroom producers prometteurs, en favorisant aussi bien des sonorités techno que house. Et qui viennent de chez nous, de ce beau, ce doux pays qu’est la France. Oui oui, on essaie de rester optimiste !

Pour rentrer dans le vif du sujet, on commence par deux jolies découvertes sur la communauté PWFM, Andrew Peatnuck entendu sur leur radio, et Delskiz. Suit avec une techno minimaliste Einka, le fondateur du label Goldmin Music où l’on ressent plutôt bien cette tension qu’il souhaite exprimer. Nous ne voulons pas faire l’impasse sur Saycet, un producteur que l’on affectionne particulièrement pour ses shows visuels et mélodies mélancoliques, bien illustrées ici par « Cherries & Memories ». On continue plus calmement avec Overstrung et sa toute nouvelle track à l’ambiance planante, le tout déniché sur la grande famille Melodic Diggers. Au passage, il sera présent à la soirée NS OFF organisée par Lemarasec, Nashton Records et Melodic Diggers.

Maintenant, place à une house bien groovy avec Mara Lakour et Sweely, qui se sont produits sur le label de La Chinerie. Ce n’est pas étonnant que ce dernier soit leur petit protégé, son premier vinyle sort ce mois-ci sur le sous-label Les Chineurs de House. Ensuite, il en faut bien un extrait ici : on enchaîne avec notre coup de cœur pour l’EP « A l’Ouest » de X_1. Repéré par Leon Vynehall ou Laurent Garnier, il reste pourtant assez méconnu du grand public.

On arrive bientôt à la fin et c’est Mézigue qui s’y colle. Parmi les prodiges du délicieux label D.KO Records, nous l’avons sélectionné pour son « ZZ Paname« . Bon d’accord, aussi pour sa description hilarante sur Soundcloud :

Mézigue est malheureusement parti au Pérou développer un nouveau type de ciment. Il doit manger des pierres ce qui ne lui permet plus de se déplacer de façon uniforme. Malgré cela, il a réussi grâce à la loi de stunt à recalibrer Tarza 8.

Et la dernière track provient d’un vinyle sorti en mars dernier, né d’une collaboration avec la communauté française Sweet Electronic Music Lovers et le label allemand Freund der Familie. Ça se passe de commentaire.

Allez, profitez du soleil, de votre week-end prolongé si vous avez un peu de chance et cliquez sur play !


Aussi disponible sur Soundcloud.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

Soirées Électroniques utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer