Interview

Interview : FCKNYE Festival

Pour cette fin d’année, Soirées Électroniques s’est intéressé à l’équipe de la Fckn Beat, dans le cadre de l’organisation du FCKNYE Festival – Si si, on vous en a déjà parlé !- Cet événement qui se tient à Bruxelles ce 31 décembre, et s’annonce déjà chaud bouillant ! Il rassemblera sur six stages ! RØDHÅD et sa techno berlinoise, Jeff Mills, Black Sun Empire, Panda Dub, Salut c’est Cool, les montois de Ganja White Night, La fine Equipe, Demi Portion, Producer, Hellfish, Apashe, Nanaka, Dj Radium et bien d’autres…Voici donc en primeur, notre interview de l’équipe.

Pour cette fin d’année, Soirées Électroniques s’est intéressé à l’équipe de la Fckn Beat, dans le cadre de l’organisation du FCKNYE Festival – Si si, on vous en a déjà parlé !- Cet événement qui se tient à Bruxelles ce 31 décembre, et s’annonce déjà chaud bouillant ! Il rassemblera sur six stages ! RØDHÅD et sa techno berlinoise, Jeff Mills, Black Sun Empire, Panda Dub, Salut c’est Cool, les montois de Ganja White Night, La fine Equipe, Demi Portion, Producer, Hellfish, Apashe, Nanaka, Dj Radium et bien d’autres…Voici donc en primeur, notre interview de l’équipe.

SE | Après le nouvel an 2014 au Palais 12, qui a réuni 10 000 personnes l’année dernière, quels sont vos nouveaux « buts » à atteindre pour cette soirée, qui s’annonce déjà comme le gros événement de fin d’année ?

Notre premier but est avant tout, d’optimiser l’accessibilité du festival. Ensuite, garder cette ambiance festive qui caractérise notre festival.

SE | Pour vous, qu’évoque le Bruxelles Event Brewery comme lieu ? Avez-vous quelque chose à partager avec nos lecteurs sur cet endroit et ce qu’il vous inspire ?

Le lieu est tout simplement incroyable, chaque salle est différente et représente un univers à elle seule. C’est ce qui nous a charmés dans ce lieu, le fait de pouvoir investir un bâtiment entier.

SE | Au niveau de la programmation musicale, vous oscillez entre valeurs sûres et coups de cœur, votre progra est fixée depuis longtemps ? Qui s’en occupe ?

Nous réfléchissons à la programmation depuis janvier 2015. La ligne directrice de la programmation s’établit tout au long de l’année, Max Meli s’en occupe.

SE | Todiefor, Ganja White Night. Comment avez-vous découvert ces artistes ?

Ganja White Night depuis nos débuts, et Todiefor via une mixtape reçue.

SE | Ce qui fait la force de votre line-up, c’est sa qualité et sa diversité. Qu’est-ce qui a orienté vos choix pour Salut c’est Cool et Panda Dub (qui ont énormément tournés en 2015), ou encore Jeff Mills ?

Le point commun de ces 3 groupes est la qualité de leurs shows et l’énergie unique qui s’en dégage.

SE | Nanaka, Radium, vous tapez fort avec ce genre d’artistes. Avez-vous l’impression qu’il y a de plus en plus de demandes pour ce genre de son en Belgique ? L’un d’entre vous a-t-il vu l’un de ces deux artistes en live en Belgique (par exemple à l’ancien Openfield festival, ou à Dour en juillet) ? Qu’est-ce qui fait, selon vous, leur force et ce qui suscite leur engouement ?

Nous pensons que la Belgique tire ses bases musicales de l’underground, qui s’est « démocratisé » au fil des années au sein du public.  Du moins auprès d’un plus grand nombre de personnes. Oui, nous connaissons les artistes, ils nous ont déjà honorés de leur présence par le passé. La qualité de leurs productions sans aucun doute.

SE | Personnellement, je suis une grande fan de Black Sun Empire, pourriez-vous nous dire comment et pourquoi votre choix s’est tourné vers eux ? Comment le B2B avec Audio s’est-il organisé ?

BSE et Audio sont amis, nous leur avons proposé d’organisé un back 2 back entre eux. Ils étaient ravis qu’on leur propose cette formule, ils s’amuseront d’autant plus pendant la performance.

SE | Niveau Drum n’ Bass, on a l’impression de voir un gros revival du genre depuis 2012 (après la première vague post jungle fin des années 80 et durant les nineties). Notamment au niveau Neurofunk et Jump up. Que pensez-vous de ça ?

La réponse est dans votre question, la « popularité » des styles musicaux s’établit par vagues, parfois ascendante et parfois descendante.

SE | Pour vous, quelles sont les tracks drum n’ bass qui ont marqués 2015 ?

Noisia & The Upbeats – Dead Limit

Mefjus & InsideInfo – Footpath (ft. The Upbeats)

Calyx & TeeBee — Long Gone

Dimension — Whip Slap

SE | Avez-vous l’impression que le « public » drum est de plus en plus jeune ?  Voir le public « électro » qui assiste à vos événements ?

Une nouvelle vague de public « jeune » s’est intéressée aux événements alternatifs depuis 2012. Depuis la tranche d’âge du public ne varie pas énormément, elle se situe entre 19 et 28 ans.

SE | Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur l’équipe Fckn Beat ? Quand s’est-elle formée ? De quels horizons venez-vous ? Comment a – à l’époque — germé l’idée d’un festival pour le nouvel an ?

2 personnes sont à la tête de FCKNYE, Damiano et Max. Max s’occupe de la programmation et Damiano de la communication et marketing. Nous sommes amis depuis 15 ans, et avons souvent organisé des fêtes chez nous. L’idée est venue naturellement d’organiser un événement ouvert au public. 1re édition organisée en 2007 à Charleroi (notre ville natale), beaucoup d’autres ont suivi depuis.

Au début, nos fêtes réunissaient 500 personnes, c’était assez fun. Puis de fil en aiguille, les événements ont accueilli 1000, 2000, ensuite 5000 personnes, etc. Nous avons organisé des événements dans de multiples lieux exceptionnels, dans des hangars, une ancienne usine, une église désacralisée, un ancien cinéma, etc. Nous avons quitté ce format pour le FCKNYE Festival, car jusqu’à présent aucun lieu spécial à Bruxelles ne peut accueillir 10.000 personnes. Pour nos événements format plus serré, nous sommes continuellement à la recherche de nouveaux lieux extraordinaires.

SE | Qu’est-ce qui rend selon vous, un événement Fckn Beat si spécial ?

L’ambiance décomplexée.

SE | La concurrence est-elle forte dans votre domaine, surtout pour ce genre de soirées, qui brassent plusieurs types de musiques ?

Aucune idée, nous sommes du genre à nous concentrer sur nos projets, pas ceux de la concurrence.

SE | Il y a-t-il des labels belges que vous suivez avec intérêt et que vous conseilleriez à nos lecteurs ?

Le label Kinetik est très prometteur et motivé.

SE | Quels sont les conseils que vous donneriez aux jeunes Djs ou organisation, labels belges qui souhaitent se lancer ?

Sortez des sentiers battus, faites ce que vous aimez, prenez des risques, soyez passionnés.

SE | FCKNYE Festival est nominé dans la catégorie « Best Festival » aux Red Bull Elektropedia Awards, aux côtés des plus grands festivals du pays. Que représente cette nomination pour vous ?

Nous sommes très honorés, mais estimons que cette nomination n’est pas encore justifiée.

SE | Vous proposez six stages pour votre festival. Comment avez-vous pensé votre horaire, pour ne pas faire de « déçus » ? (cfr. Plusieurs artistes d’importance qui pourraient se « chevaucher » dans une même plage horaire).

Nous établissons une liste des artistes qui intéressent plusieurs catégories de personnes, et tentons au mieux de faire en sorte qu’ils ne se chevauchent pas. L’ordre est aussi établi de manière logique, Producer et Hellfish n’ouvriront jamais le festival à 21 h.

Forts de leurs expériences passées, les Fckn Beat, à n’en pas douter, nous ont prévu du très gros pour ce jeudi ! Alors, on s’y retrouve le 31 ?

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer