Lire

Retour sur la soirée Berlinons Paris #15 Tag Und Nacht

Il était une fois la [BP]#15 –Tag Und Nacht où le jour et la nuit s’affrontent.

Minuit. Attendre patiemment dans la queue devant le Garden Paris, anciennement Au Paris 80, pour assister à la première [BP] Tag Und Nacht de la saison : la [BP]#15. L’excitation, voire l’énervement, est plus que palpable. Mais toi tu décides de rester calme. Tu n’oses pas affronter les colosses de l’entrée, entre roulement de mécaniques et petites remarques mesquines. Tu participes même à une partie de football américain, sans le savoir. Et encore, c’est soft. Autant se préserver. Tu arrives enfin. Le chemin sinueux pour rencontrer Madame Techno te mènera loin. L’heure est à la (re)découverte de jeunes talents tels que Zaltan, X1000, Primitive, Ither Lazer, Herrmann aka Kaiser, Run X, Terdjman, Abajour, Vincent Vidal… Dans quel ordre ? Tu ne sais plus et en même temps peu importe. Tu les verras tous, ou presque. Tu resteras jusqu’au bout de ce marathon de 24h oscillant entre techno et effets visuels. Étant donné que tu n’es pas inhumain, des sofas sont mis à disposition. C’est tentant. La soirée va être longue.

Du bruit, encore du bruit puis plus rien. Puis ça recommence. Tu danses aux grès de tes envies, de ton altitude spirituelle et aux grès des autres aussi. Tous ont l’air aussi perchés que toi. En même temps la musique est bonne, violente, creusant au plus profond de toi.

« Forget your name, just dance »

La nuit devient jour. Mais les deux scènes Tag et Nacht s’affrontent toujours. Les aigus et les basses jouent une danse que seul toi peut connaître. Ton individualité se perd dans la masse. Au fond nous sommes tous semblables. Si tu es adepte de la diversité, tu es servi. Tu peux toujours te reposer en écoutant du hip-hop ou du funk puis faire une pause sofa. Les heures passent tellement vite que tu te retrouves déjà dans l’obscurité devant la scène Tag, un doux fumet te chatouillant les narines. Minuit. L’heure de rentrer. Fermer les portes, fermer les yeux. Une fois dans ton doux foyer, tu t’endors. Madame Techno s’est imprimée dans ton esprit au point qu’elle te berce presque toute la nuit. Belle mélodie.

A bientôt pour la prochaine histoire.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer