Magazine

Live report : Garorock 2015 en photos

La 19e édition du festival éphémère marmandais Garorock, s’est terminée dimanche soir. Durant trois jours, nous avons parcouru sans répit le vaste domaine de la Filhole ! Avec pas moins de 80 000 spectateurs, les concerts se sont joués à guichets fermés. Autant vous dire que c’était grandiose !

Après avoir partagé le Week-End des Curiosités à Toulouse, on vous livre ce mois-ci notre récit de 2 jours de fêtes et de son électronique. Entre le Red Bull Boom Bus, un van reconverti en sound-system capable de traverser le pays en un clin d’œil, et les différentes scènes sur le domaine, on avait de quoi être ravis !

Vendredi 26 juin : Arrivés à Marmande, montage de la tente

17h Arrivée à Marmande, le soleil est au beau fixe, la température est élevée à l’ombre. Bref, tous les éléments sont réunis pour faire la fête dans de bonnes conditions. Un air d’été se fait ressentir dans la foule, après un contrôle de la gendarmerie pour les stupéfiants (don’t take drugs!), nous sommes enfin devant le guichet, noir de monde, pour récupérer nos « bracelets intelligents ».

18h Direction le camping, pour installer notre super tente Quechua. Le temps de faire un point sur le programme de notre première soirée. On constate une line-up plus qu’excellente avec Die Antwoord, Infected Mushroom, Tale Of Us et Vandal.. 

20h Un burger frite dans les mains, le jeune rappeur Américain A$AP ROCKY fait son show. Entre hip-hop alternatif et rap undeground, la soirée commence bien. Le soleil commence à se coucher, direction la scène du Garoclub, totalement dédiée à la musique électronique. On écoute le set électrique de la demoiselle MILU MILPOP, mais les coupures intempestives nous on fait fait prendre le large pour rejoindre de nouveau la pleine.

0h15 L’application mobile Garorock sonne, vite, on ne veut pas rater les sud-africains issus du mouvement contre-culturel zef, de rave et de hip-hop alternatif. Connus sur toutes les scènes du monde, Die Antwoord (« la Réponse ») commence déjà à mélanger plusieurs cultures, ils retournent la foule visuellement avec un style trash et psychédélique. Ce qu’on retient, c’est la voix irréelle de Yolandi Visser assemblée à celle de Ninja.

1h45 Quelques minutes de pause, puis, un rythme obsédant commence à raisonner sur la plaine. Les deux italiens Tale Of Us commence à envoyer leur voyage auditif. Avec une lourde techno berlinoise, ils font bouger entièrement la foule en passant du recondite, extra !

3h15 On ne connait plus la fatigue quand on entend Infected Mushroom, il fait noir (sans blague?), la foule s’impatiente,  et d’un claquement de doigt arrive Amit Duvdevani et Erez Eisen. D’origine israélienne, les deux compères nous envoient des sonorités trance psychédélique, on s’y croit vraiment, la foule bouge avec eux. On vient de dépasser les 4h, on ne peux pas terminer cette première soirée.

4h15 « Et mais on a raté N’TO au final ? »La foule bouge en direction d’une autre scène, on suit. Le jeune Vandal vient de commencer son set mélangeant les musiques reggae et rave. Fatigués et soucieux de conserver notre énergie pour les jours suivants, on quitte notre première soirée après ce set convaincant délivré devant un public enthousiaste.

Sur le chemin du retour, on se demande tout de même comment était l’ambiance du set de N’TO. Questions qui resteront sans réponses…

Samedi 27 juin : Salut, comment ça se passe ici?

Le réveil se fait petit à petit, on se prépare pour une nouvelle soirée avec une bonne douche, alimentée en musique par le bus du camping.

16h00 Ça se confirme dans le camping,  POPOF commence tôt. On se retrouve pour la deuxième soirée qui s’annonce folle, déjà deux heures que le vétéran de la techno nous envoie un set pour bien commencer.

19h30 On commence doucement en mélodie avec le très cher Fakear. Le jeune caennais ne nous déçoit pas, il enchaîne ses morceaux qui tournait déjà en boucle sur nos téléphones. « La Lune Rousse » ou le remix de Sleepless (Flume) pour ne citer qu’eux, le producteur nous emmène dans son univers ou chaque titre est un énorme voyage auditif.

21h15 Tous le monde le sait, Salut C’est Cool est le groupe à ne pas manquer ce soir. Des punchline qui assassinent le public « Salam aleykum kum, c’est le kiff dans le club du désert » puis vient la réplique culte du groupe « Techno, toujours pareil, boum boum dans les oreilles, musique de défonce-Man, pas de message normal ! » et beats techno, l’air devient de la poussière, un magnifique bordel ou tout le monde chante, pogote et danse sans vraiment savoir ce qu’il fait. C’est du grand n’importe quoi, le groupe fait monter quelques personnes du public sur scène. Les paroles rappellent les petites choses insignifiantes de la vie, donnant lieu à des textes stupide, bref on adore ça !

Dépassé les 22 heures, l’équipe se relâche entre BrodinskiBURAKA SOM SISTEMA, DJ PONE, …

Dimanche 28 juin : Fatigués et heureux

Quant à nous, nous sommes rentrés chez nous en gardant un souvenir positif de ces 2 jours à Marmande. Nous espérons trouver une sorte de revanche l’année prochaine pour les 20 ans de Garorock.

Une programmation aussi éclectique que son public

Ce qu’on retiendra, c’est une organisation propre, encore une fois, les festivaliers de la 19ème édition n’ont pas eu à jalouser sur la programmation des années précédentes. Par contre, ce qu’on veut oublier au plus vite, ce sont les bracelets intelligents qui nous ont fait perdre un temps inimaginable. 3 jours intensifs pour notre première venue à Garorock qui se termine sur une note positive ! Un soleil au rendez vous, de la bonne humeur, c’est sûr on reviendra et on l’espère le plus rapidement possible en espérant battre les 80 000 personnes présentes cette année ! En attendant, on se dit à bientôt pour le DOUR Festival.

Garorock 2015, ça ressemblait à ça.

Garorock

Du monde, du monde !

garoclub

Le Garoclub

Garoclub garorock

MILU MILPOP au Garoclub

art garorock

Tout un art Garorock !

tale of us

Tale Of Us et leur set explosif.

Garorock-15

Vandal en action pour cloturer la première soirée.

fakear garorock

Voyage auditif avec Fakear.

Garorock-21

Salut C’est Cool dans un live bordelique.

Garorock-17

« Techno, toujours pareil, boum boum dans les oreilles »

Garorock-30

SIRIUSMODESELEKTOR

SiriusModeselektor Garorock

Les 3 amis SiriusModeselektor

Garorock-36

Le camping.

Garorock-35

Du spectacle dans le camping.

Garorock-1

A l’année prochaine Garo !

Photos : © Guillaume Plaux,

1 Comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer